Tirs de sommation contre les émissaires de l'OSCE en Crimée

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a annoncé samedi que ses observateurs avaient renoncé à se rendre en Crimée après avoir subi des tirs de sommation. Aucun des observateurs, tous désarmés, n'a été blessé, a précisé l'OSCE.

La mission tentait pour le troisième jour consécutif de franchir le détroit de Kertch, un bras de mer étroit qui sépare le territoire russe de la péninsule ukrainienne. Un porte-parole de l'OSCE a indiqué que les observateurs s'étaient repliés dans la ville la plus proche, Kherson, afin de décider de la conduite à tenir.

L'OSCE avait précédemment annoncé que ses observateurs tenteraient à nouveau samedi de pénétrer en Crimée après avoir été refoulés deux fois cette semaine à l'entrée de cette région contrôlée par les forces russes. La mission de samedi comprenait 54 personnes, civils et militaires, originaires de 29 pays.

Dialogue à creuser

Lors de sa visite en Crimée, le représentant spécial de l'OSCE en Ukraine, le Suisse Tim Guldimann, dit avoir eu une image objective des positions des forces en présence. Pour le diplomate, il est déterminant de poursuivre le dialogue avec la Russie afin de résoudre la crise.

A son avis, il faut utiliser les jours qui restent jusqu'au référendum du 16 mars, a-t-il expliqué depuis Berlin, lors de l'émission "Samstagsrundschau" de la radio publique SRF. Les citoyens de la Crimée diront à cette date s'ils souhaitent que leur péninsule -majoritairement russophone- soit rattachée à la Russie ou si elle va demeurer une région autonome en Ukraine.

Groupe de contact

L'attitude du président russe Vladimir Poutine est centrale dans ce dossier. Tim Guldimann a rappelé lors de l'émission qu'une telle décision serait contraire au droit international et de l'"ordre d'après-guerre" selon lequel les frontières nationales ne sont pas modifiées.

L'espoir de sortie de crise passe notamment par la proposition suisse qui souhaite former un groupe de contact international.

/ATS

08.03.2014 - 14:59
Actualisé le 08.03.2014 - 14:59

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus