Ukraine: nouveaux accrochages et nouvelles sanctions de l'UE

L'aviation ukrainienne a bombardé samedi les séparatistes prorusses sur un large front, frappant l'"épicentre" des zones de conflit, a déclaré un porte-parole de l'armée ukrainienne. Sur le front diplomatique, l'Union européenne a élargi sa liste des personnalités ukrainiennes prorusses sanctionnées pour leur implication.

Les avions ont notamment pilonné les positions d'où les séparatistes ont tiré les missiles Grad. Ils avaient fait vendredi 23 morts parmi une brigade motorisée de l'armée ukrainienne.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, avait promis de "retrouver et détruire" les rebelles à l'origine de cette attaque, au cours de laquelle près de 100 personnes ont également été blessées.

L'armée de l'air a aussi bombardé des objectifs dans les environs de Donetsk, principale ville de l'Est entre les mains des séparatistes, détruisant une grande base près de Dzerjinsk, a affirmé Andriy Lissenko, porte-parole de l'"opération antiterroriste".

Liste de l'UE étoffée

Côté diplomatie, les principaux responsables des Républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk ont été ajoutés samedi par l'UE à la liste des personnalités ukrainiennes prorusses sanctionnées pour leur implication dans le conflit ukrainien. Cette mesure avait été formalisée par les ambassadeurs des 28 pays de l'UE à Bruxelles.

Alexandre Borodaï, "Premier ministre de la République populaire de Donetsk (RPD)", chef-lieu de la région séparatiste prorusse dans l'est, est la principale personnalité parmi les onze noms ajoutés à la liste.

Ils s'ajoutent aux 61 responsables russes ou ukrainiens prorusses déjà sanctionnés par des gels d'avoirs dans l'UE et des interdictions de visas, "pour avoir commis des actes compromettant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine".

Outre M. Borodaï, sont visés le "ministre de la sécurité" de la RPD, Alexandre Khodakovski, le "vice-Premier ministre" Alexandre Aleksandrovich et le "ministre de l'information" Alexandre Khriakov.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus