Les inondations font de nouvelles victimes en Bosnie et Serbie

Au moins seize personnes ont péri dans les inondations ces trois derniers jours en Bosnie et en Serbie voisine. Mais le bilan de ces intempéries, les pires depuis un siècle dans ces pays des Balkans, est en réalité plus grave, les autorités de Belgrade refusant de le révéler avant la fin des opérations de secours.

Neuf nouvelles victimes des inondations ont été découvertes samedi en Bosnie, six à Doboj, deux à Maglaj et une à Samac (nord), ce qui porte à treize le bilan des tués dans ce pays, selon des sources officielles.

En Serbie, où le bilan officiel est de trois victimes, les autorités ont fait état samedi de la découverte de nouveaux corps dans des villes où les eaux se sont en partie retirées. Mais elles ont décidé de ne pas communiquer leur nombre avant la fin des opérations de secours.

Evacuation de milliers de personnes

Des dizaines de villes de Bosnie et de Serbie ont été envahies par les eaux depuis mercredi.

Des dizaines de milliers de personnes sont piégées dans leurs immeubles et maisons, accessibles uniquement par bateau. Maglaj, Doboj et Samac, dans le nord de la Bosnie, et Obrenovac, en Serbie, ont été les plus touchées.

En Bosnie, dans la région de Zenica, plusieurs dizaines de bourgades ont été évacuées à la suite de glissements de terrain. Des centaines d'habitants ont fui leurs foyers à pied pour chercher un refuge.

Dans les alentours de Bijeljina, jusqu'à 10'000 personnes quittaient leurs foyers pour chercher refuge ailleurs, selon un responsable du ministère de la Sécurité, Samir Agic. En Serbie, plus de 15 000 personnes ont été évacuées d'une dizaine de villes sinistrées, notamment à Obrenovac.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus