Les mutins disent avoir renversé Amadou Toumani Touré au Mali

Les militaires mutinés au Mali sont apparus jeudi matin à la télévision publique pour annoncer qu'Amadou Toumani Touré n'était plus chef de l'Etat. Décrétant un couvre-feu, ils ont aussi affirmé que les institutions étaient dissoutes et que la Constitution était suspendue.Leur porte-parole, Amadou Konaré, a déclaré qu'un comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat (CNRDR) avait pris ses responsabilités en mettant fin au régime incompétent d'Amadou Toumani Touré, accusé d'impuissance face à la rébellion touareg dans le nord du Mali. Les mutins disent vouloir remettre le pouvoir à un nouveau gouvernement démocratiquement élu. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes