Philippines: des milliers de survivants affluent un an après Haiyan

Un an après le déferlement du super typhon Haiyan, qui a semé la mort sur plusieurs îles des Philippines, les survivants ont afflué samedi par dizaines de milliers autour des fosses communes. La catastrophe avait fait plus de 7350 morts.

"Mes enfants me manquent terriblement (...) Tu me manques mon fils, je t'aime tant", déclare depuis les abords de la grande ville sinistrée de Tacloban Josephine Crisostomo, 41 ans, qui a perdu ses trois enfants dans la tourmente.

Formé dans l'océan Pacifique, Haiyan a ravagé le 8 novembre des îles du centre de l'archipel philippin avec les vents les plus violents jamais enregistrés à terre et des vagues géantes qui ont lessivé le littoral. Quelque 14 millions de personnes, soit environ 15% de la population totale, vivent dans la zone meurtrie, une région de culture et de pêche qui comptait déjà parmi les plus pauvres du pays.

Milliers de logements neufs

L'effort de reconstruction commence à payer même si des millions de survivants n'ont toujours ni toit ni moyens de subsistance. Défigurée, Tacloban, la grande ville portuaire de la région, ressemble aujourd'hui à n'importe quelle agglomération philippine avec ses embouteillages, ses marchés effervescents, ses centres commerciaux bondés et ses files d'attente à l'entrée des fast-food.

A la campagne, les rizières verdoyantes témoignent des semailles intensives qui ont permis à des millions de personnes de survivre tandis que les ONG nationales et internationales ont financé des milliers de logements neufs.

Economie locale en berne

"Si cela s'était passé dans d'autres pays de la région, le redressement n'aurait certainement pas été aussi rapide", a expliqué Peter Agnew, un haut responsable de l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Mais il faudra des années pour relancer l'économie locale après que les plantations de cocotiers et les ports de pêche, principaux secteurs d'activité pourvoyeurs d'emplois, ont été dévastés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus