Les violences s'étendent et se rapprochent de Rangoun

Les violences entre bouddhistes et musulmans, qui ont fait quarante morts ces derniers jours en Birmanie, se sont rapprochées de Rangoun, selon la police. Les Etats-Unis déconseillent "fortement" les déplacements dans plusieurs régions, dont certains quartiers de l'ancienne capitale.De nouveaux incidents ont eu lieu lundi soir dans la région de Bago, à des centaines de kilomètres de Meiktila, où les affrontements de la semaine dernière entre Rohingyas musulmans et résidents bouddhistes ont fait quarante morts selon le dernier bilan publié mardi par la presse officielle. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes