Libye: Africains sub-sahariens en situation de risque, dit Amnesty

Les mercenaires suspectés d'avoir combattu au sein des forces loyalistes du colonel Kadhafi sont en situation de "grand risque" en Libye, a averti mardi Amnesty International (AI). Les ressortissants noirs et sub-sahariens sont exposés. AI a pu constater sur place des cas de mauvais traitements.AI indique que "lors de visites dans des centres de détention à Zawiyah et Tripoli" mardi, l'organisation a appris "qu'entre un tiers et la moitié des détenus étaient des Africains sub-sahariens". AI affirme aussi avoir été témoin lundi de scènes lors desquelles "des Libyens noirs étaient pris pour cible à Tripoli" par des forces anti-Kadhafi. /SERVICE


Actualisé le