Loi antipiratage américaine: Wikipédia anglais fermé pour protester

"Imagine un monde sans libre connaissance": c'est ce que peuvent lire mercredi les internautes se rendant sur les pages en anglais de Wikipédia. L'encyclopédie en ligne proteste pendant un jour contre des propositions de loi antipiratage actuellement à l'étude au Congrès américain."Wikipédia proteste mercredi contre une mauvaise loi", a écrit Jimmy Wales, fondateur de l'encyclopédie participative en ligne sur Twitter. Les texte incriminés, intitulés "Stop Online Piracy Act" (traité par la Chambre des représentants) et "Protect IP Act" (étudié au Sénat) visent à combattre le piratage en ligne. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus