Magnitski reconnu coupable de fraude fiscale malgré sa mort en 2009

Sergueï Magnitski, juriste russe du fonds occidental Hermitage Capital, a été reconnu coupable de fraude fiscale jeudi par un tribunal de Moscou, malgré sa mort en prison en 2009. Le patron du fonds, le Britannique William Browder, a également été reconnu coupable.

L'avocat fiscaliste russe est décédé le 16 novembre 2009, officiellement d'une crise cardiaque, dans la prison moscovite où il avait été placé en détention préventive. Il avait été arrêté peu après avoir accusé des responsables gouvernementaux du détournement de 230 millions de dollars (223 millions de francs).

Ses proches affirment qu'il a péri sous les coups des forces de l'ordre.

William Browder, cofondateur de Hermitage Capital, dont Sergueï Magnitski était le conseiller, a, lui aussi, été déclaré coupable de fraude fiscale, par contumace.

M. Browder a dénoncé un procès politique motivé par sa campagne contre les autorités russes au sujet de la mort de Sergueï Magnitski.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes