Mali: Aqmi annonce la mort d'un otage français

Les autorités françaises cherchaient mercredi à vérifier la véracité de l'annonce de l'assassinat d'un otage faite par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le groupe armé a affirmé avoir décapité l'otage "en réponse" à la guerre menée par Paris au Mali.Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme présenté comme un porte-parole d'Aqmi, Al-Qairawani, a déclaré à l'Agence Nouakchott Information (ANI) que Philippe Verdon avait été exécuté le 10 mars. Il avait été enlevé en novembre 2011 au Mali et qualifié d'"espion". "Le président français (François) Hollande est responsable de la vie des autres otages français", a-t-il menacé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes