Mandats de perquisition dans l'affaire Megaupload jugés illégaux

La justice néo-zélandaise a estimé jeudi que les mandats utilisés pour la perquisition de la maison du fondateur de Megaupload Kim Dotcom étaient illégaux. Les forces de l'ordre avaient mené le raid contre la demeure en janvier.Kim Dotcom, alias Kim Schmitz ou Kim Tim Jim Vestor, qui a la nationalité allemande, a été arrêté en Nouvelle-Zélande le 20 janvier sur un mandat délivré par les autorités américaines. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus