Marc Dutroux a peu de chances de pouvoir purger sa peine à domicile

Le meurtrier pédophile belge Marc Dutroux a réclamé lundi devant la justice le droit de pouvoir purger sa peine à domicile sous la surveillance d'un bracelet électronique. Cette demande de l'homme "le plus détesté" de Belgique a très peu de chances d'aboutir.Marc Dutroux, 56 ans, a comparu à huis clos durant deux heures devant le tribunal d'application des peines (TAP) qui siégeait au palais de justice de Bruxelles placé sous très haute surveillance policière. Il a échappé aux nombreuses caméras en pénétrant par une porte dérobée dans la salle d'audience, a constaté un journaliste de l'AFP. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus