Megaupload: demande de mise en liberté du patron rejetée

La justice néo-zélandaise a rejeté l'appel du fondateur du site Megaupload.com. Il demandait à être libéré sous caution en attendant l'examen de la demande d'extradition déposée par les Etats-Unis.L'appel a été rejeté car les avocats représentant les autorités américaines ont affirmé qu'un homme, réputé pour fabriquer de fausses pièces d'identité, avait tenté d'entrer en contact avec Kim Schmitz, alias "Kim Dotcom", en prison, selon la télévision TVNZ. Kim Schmitz a nié connaître l'homme en question, a précisé Fairfax Media. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes