Pakistan: l'Assemblée nationale élit Nawaz Sharif Premier ministre

Nawaz Sharif a été élu mercredi Premier ministre du Pakistan par l'Assemblée nationale, devenant le premier homme dans l'histoire du pays à accéder à ce poste pour la troisième fois. Il a réclamé la fin des tirs de drones américains.

Porté au pouvoir par la large victoire de son parti de la Ligue musulmane (PML-N) aux élections générales du 11 mai dernier, M. Sharif, 63 ans, avait déjà été Premier ministre de 1990 à 1993 et de 1997 à 1999, lorsqu'il fut déposé par un coup d'Etat militaire du général Pervez Musharraf.

Mais la satisfaction de ce retour au goût de revanche et d'écrire l'Histoire devrait être de courte durée, car il sera confronté à d'énormes défis. Il devra notamment résoudre les graves problèmes énergétiques et sécuritaires qui maintiennent une partie des 180 millions de Pakistanais dans la pauvreté et l'instabilité.

Fin des tirs de drones réclamée

Lors de son premier discours devant l'Assemblée nationale, Nawaz Sharif a réclamé la fin des tirs de drones américains. "Nous respectons la souveraineté des autres, et ils devraient aux aussi respecter la nôtre et notre indépendance, a-t-il déclaré à l'intention des Etats-Unis.

La campagne américaine de tirs de drones dans les zones tribales du nord-ouest du pays, repaires des rebelles islamistes, a débuté en 2004 mais s'est largement intensifiée à partir de 2008, devenant l'un des principaux instruments de la politique militaire extérieure de l'administration Obama.

Plus de 2000 morts

Depuis août 2008, près de 300 bombardements de drones ont tué plus de 2000 personnes, en très grande majorité des combattants islamistes selon les autorités pakistanaises. Si Washington défend leur précision, ils font aussi des victimes civiles et alimentent le fort sentiment américain en cours dans le pays.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus