Pays-Bas: Willem-Alexander roi après l'abdication de Beatrix

La reine Beatrix des Pays-Bas a abdiqué mardi après 33 ans de règne. Elle a transmis le pouvoir à son fils aîné, Willem-Alexander, premier roi à monter sur le trône d'Orange depuis plus de 120 ans. Cet événement a été célébré par des millions de Néerlandais.Beatrix, désormais princesse, a signé l'acte d'abdication vers 10h10 dans une imposante salle du palais royal, situé sur la place du Dam dans le centre d'Amsterdam, où étaient massées plus de 25'000 personnes. Le document a ensuite été signé par le nouveau roi, son épouse Maxima et les représentants du gouvernement, dont le premier ministre Mark Rutte.La cérémonie, retransmise par des écrans géants sur la place du Dam, a été suivie par la foule, qui a acclamé la reine quand elle est apparue à l'écran, après avoir chanté "Merci Bea". Beatrix, très émue et portant un ensemble mauve, a déclaré "faire place à une nouvelle génération".Atmosphère de carnavalDès 08h30, des milliers de personnes s'étaient déjà rassemblées sur la place du Dam, point névralgique des festivités royales. Certains avaient passé la nuit sur place, d'autres sont arrivés tôt "pour avoir une bonne place", comme Edith, 22 ans.A la gare centrale ceux rentrant chez eux après une nuit de fête croisaient ceux qui arrivent. Plus de 800'000 visiteurs tout d'orange vêtus, la couleur de la famille royale, les Orange-Nassau, sont attendus dans les rues d'Amsterdam pour une journée de faste.Style différentLe jeune roi est le premier homme à monter sur le trône depuis 1890, après trois reines et une régente. Il est aussi le premier d'une nouvelle génération de monarques européens à régner.Le jeune souverain devrait adopter un style plus détendu que celui de sa mère: dans une interview diffusée par la télévision publique deux semaines avant son intronisation. Il veut être un "monarque du XXIe siècle" conciliant tradition et modernité et surtout pas un "fétichiste du protocole".Le nouveau roi prêtera serment dans l'après-midi devant les deux chambres du parlement, réunies en session extraordinaire. Il sera alors intronisé et non couronné, une nuance marquant la séparation entre l'Eglise et la monarchie aux Pays-Bas. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes