Personne n'est en mesure de gagner, selon le vice-président syrien

Le vice-président syrien Farouk al-Chareh a affirmé au quotidien libanais pro-syrien "al-Akhbar" qu'aucun des belligérants n'était en mesure de l'emporter après 21 mois de violences en Syrie, selon les premiers extraits d'un entretien qui doit être publié lundi.Appelant de ses voeux un accord historique entre les parties, il a estimé que "chaque jour qui passe éloigne un peu plus la solution, militairement et politiquement". "Nous devons défendre l'existence de la Syrie et pas mener une bataille pour un homme ou pour un régime", a-t-il ajouté. Il a été interviewé à Damas il y a deux jours selon le journal. /SERVICE


Actualisé le