Petits épargnants dans la rue à Madrid contre "les abus bancaires"

Plusieurs centaines de personnes ont défilé bruyamment samedi à Madrid. Ils ont dénoncé "la fraude et les abus bancaires", visant notamment les "preferentes", ces titres financiers à hauts risques vendus à des particuliers qui ont quasiment tout perdu avec la crise.

Plusieurs rassemblements similaires étaient prévus dans une vingtaine d'autres villes du pays, à l'appel notamment de l'association de défense des petits épargnants Adicae. "La marée des consommateurs contre les fraudes financières. Changeons la banque", proclamait la grande banderole en tête du cortège.

Bankia, dont la quasi-faillite a précipité une aide européenne au secteur bancaire espagnol de 41,3 milliards d'euros, était particulièrement visée. Des actions et ses "preferentes" ayant perdu une grande partie de leur valeur et ruiné de nombreux retraités qui y avaient placé leurs économies.

"Bankia escroque et vole ses clients", "contre la fraude des preferentes", pouvait-on lire sur les pancartes vertes et roses brandies par les manifestants, dont de nombreux retraités. Le défilé a occupé une grande artère du centre-ville. "Dehors les crédits pourris, les taux planchers et les abus bancaires", accusaient d'autres pancartes sur fond jaune.

Les manifestations de ce type se sont multipliées ces derniers mois avec l'éclatement du scandale des "preferentes" qui ont touché des centaines de milliers de personnes.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus