Pistorius arrive au tribunal pour attendre le verdict

Le champion paralympique Oscar Pistorius est arrivé jeudi au tribunal de Pretoria. L'athlète sudafricain est jugé depuis six mois pour le meurtre de son amie qu'il affirme avoir confondue avec un cambrioleur, La justice de son pays doit y rendre son verdict.

Sans un mot, l'air pâle et les lèvres serrées, il a fendu la cohue des reporters et caméramans qui attendent avec frénésie le dénouement de ce procès hors norme, retransmis de bout en bout à la télévision, en raison de la célébrité de l'accusé. Handicapé le plus glamour de la planète, Oscar Pistorius a été une gloire du sport mondial jusqu'au meurtre en 2013.

Tueur par accident ou meurtrier ayant vidé sa colère en dégainant son arme? Après six mois de procès, l'athlète a entamé jeudi une longue attente pour connaître le verdict de la justice de son pays. Pendant des heures voire un, deux, trois jours, la juge Thokozile Masipa va lui lire un récapitulatif fleuve des charges et des faits reprochés.

La peine de prison éventuelle ne sera pas prononcée en même temps que le verdict. Elle tombera séparément dans trois ou quatre semaines, à l'issue d'un autre mini-procès où la défense pourra plaider des circonstances atténuantes.

Thèse du cambrioleur

L'athlète double amputé est accusé d'avoir tué sa compagne le jour de la Saint-Valentin 2013. Reeva Steenkamp, un mannequin de 29 ans, passait la nuit chez lui. Ils se connaissaient depuis trois mois.

Seul témoin, Pistorius affirme avoir fait une "erreur", croyant à l'intrusion d'un cambrioleur et tirant sur la porte fermée de ses WC, sans voir sa victime. Un mensonge, selon l'accusation.

Star des Jeux olympiques de Londres de 2012, Pistorius avait couru avec des valides. Sa performance couronnait des années de bataille juridique pour faire homologuer ses prothèses en carbone. Elle donné un rayonnement à tout le handisport.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus