Le typhon Hagupit frappe les Philippines, un million d'évacués

Le typhon Hagupit a atteint samedi soir l'est des Philippines. Un million de personnes environ ont été évacuées, soit une des plus massives opérations de ce genre en temps de paix. L'archipel se trouvait en proie à des vents terrifiants et des pluies intenses.

L'oeil du cyclone a atteint la ville de Dolores, dans la province du Samar oriental, au centre de l'archipel, vers 21h15 (14h15 en Suisse). Des pluies battantes et des vents violents ont balayé la côte, arrachant arbres, toits et lignes électriques.

Le typhon, classé la veille dans la cinquième et dernière catégorie de l'échelle de puissance, a été rétrogradé en catégorie 3, mais les risques restent très importants. Les rafales de vent qui l'accompagnent sont mesurées jusqu'à 210 km/h et les services de météorologie s'attendent à une marée de tempête, ou élévation anormale du niveau de la mer, d'une hauteur de 4,5 mètres.

L'électricité a été coupée dans la majeure partie des provinces du Samar oriental et de Leyte, y compris dans la ville de Tacloban, où vivent environ 220'000 personnes. Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat.

Le souvenir d'Hayan

"Nous recevons des informations faisant état de l'évacuation d'un million de personnes", a déclaré la secrétaire générale de la Croix-Rouge philippine, Gwendolyn Pang, qui souligne que le souvenir encore très présent du passage meurtrier du typhon Hayan a accentué la prise de conscience des populations et des autorités "pour agir vite, coopérer et procéder à des évacuations préventives"

En novembre 2013, Hayan avait fait 7000 morts et quatre millions de sinistrés. Le nouveau typhon menace des zones déjà dévastées il y a treize mois: 25'000 Philippins vivent encore sous la tente ou dans des abris de fortune dans les provinces du Samar oriental et de Leyte.

Le typhon devrait progresser ensuite sur un axe nord-est-est vers les provinces de Masbate, de Romblon et de Mindoro oriental avant d'arriver en mer de Chine méridionale.

Hagupit devrait en revanche épargner la capitale, Manille, où vivent 12 millions d'habitants, sur une latitude à près de 300 km au nord du point d'impact.

/ATS


Actualisé le