Plus de 20'000 Kurdes manifestent en Allemagne

Plus de 20'000 Kurdes manifestaient pacifiquement dans les rues de Düsseldorf (ouest) samedi contre l'organisation Etat islamique (EI). L'Allemagne s'inquiète d'une importation du conflit syrien sur son sol et tente de convaincre pays arabes, Turquie et Iran de combattre l'EI.

Selon la police locale, entre 10'000 et 12'000 personnes se sont rassemblées au début de la manifestation, vers 12h00, puis leur nombre a progressivement augmenté jusqu'à plus de 20'000.

Différentes organisations kurdes avaient appelé à manifester dans cette ville rhénane pour dénoncer les attaques du groupe Etat islamique contre des villes kurdes en Syrie, comme celle de Kobané.

Mardi et mercredi, des incidents s'étaient produits, à Hambourg (nord) notamment, faisant plusieurs blessés après des heurts entre militants islamistes et Kurdes qui manifestaient.

"Combattre ensemble"

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, indique vouloir inciter les pays arabes, l'Iran et la Turquie au combat contre l'EI dans un entretien à la presse à paraître dimanche.

"Nous essayons de convaincre les pays arabes, la Turquie et l'Iran, qu'il est nécessaire de combattre ensemble contre le groupe EI", a déclaré M. Steinmeier au journal allemand "Tagesspiegel am Sonntag". Il a dit oeuvrer "à ce que la Turquie participe activement au combat contre le groupe EI". ̈

Rassemblements en Suisse

Plusieurs centaines de Kurdes ont manifesté également à Bâle leur solidarité avec la ville de Kobané, assiégée par l'Etat islamique. Les protestations s'adressaient en particulier à la Turquie, accusée de rester les bras croisés face au massacre des Kurdes par les miliciens jihadistes.

Les manifestants se sont réunis vers 15h30 sur la Messeplatz avant de traverser la vieille ville en cortège. La ville avait donné son aval. Depuis le début de la semaine, des manifestations analogues ont aussi eu lieu à Zurich, Lucerne, Berne et Genève.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes