Plus de 2000 personnes ensevelies après un accident en Afghanistan

Plus de 2000 personnes étaient ensevelies après le glissement de terrain qui a dévasté vendredi une localité de la province de Badakhshan, dans le nord-est de l'Afghanistan, a annoncé le porte-parole du gouverneur. Jusqu'à 400 maisons ont aussi été détruites.

"Il y a plus d'un millier de familles qui vivent dans ce village. Au total, 2100 personnes - hommes, femmes et enfants - sont ensevelies", a-t-il déclaré. "Le gouvernement et les habitants des villages avoisinants aident aux efforts des secours et jusqu'à présent ils ont retrouvé plus de 100 corps", a-t-il continué.

Le gouverneur de la province, Shah Waliullah Adeeb, a ensuite également indiqué que "2500 personnes, dont des femmes et des enfants, pourraient avoir trouvé la mort", tout en soulignant que ce chiffre, établi sur la base de "témoignages des habitants", devait encore être confirmé.

Les Nations unies avaient indiqué auparavant un bilan d'au moins 350 tués tandis que le directeur de l'agence afghane de gestion des situations de crise, Mohammad Daim Kakar a précisé que 400 personnes avaient pu être secourues et que les recherches se poursuivaient pour retrouver des survivants.

Par ailleurs, une centaine de personnes ont reçu des soins pour des blessures, a déclaré l'un des responsables de la police du Badakhshan, le colonel Abdul Qadeer Sayad.

Obama solidaire

Le président Hamid Karzaï a ordonné aux autorités de lancer sans attendre les opérations de secours. "Une délégation gouvernementale de haut rang se rendra prochainement dans la province de Badakhshan pour fournir une aide aux habitants touchés", a dit la présidence.

A Washington, le président américain Barack Obama a indiqué que les États-Unis étaient prêts à aider les autorités afghanes.

"Nos pensées vont aux habitants en Afghanistan qui sont confrontés à une terrible tragédie", a-t-il également souligné.

Ce drame est intervenu une semaine après des crues éclair, très fréquentes pendant la saison des pluies dans la partie septentrionale de l'Afghanistan.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes