Quinze morts dans une attaque au Xinjiang

Quinze personnes ont été tuées vendredi lors d'une "attaque" dans la région chinoise du Xinjiang, ont annoncé les autorités. Parmi les morts figurent huit "terroristes" abattus par la police et trois autres qui ont fait détonner les explosifs qu'ils portaient sur eux.

Les explosions déclenchées par les trois kamikazes ont elles-mêmes causé la mort de deux passants et de deux policiers, a précisé le site Tianshan, contrôlé par le gouvernement chinois.

Les autorités et la police du Xinjiang ont refusé de commenter ces faits, rapportés de façon succincte par l'agence Chine Nouvelle. "Huit terroristes ont été tués par la police et trois autres par la bombe de leur attaque-suicide", a affirmé l'agence de presse officielle chinoise.

Les assaillants circulaient sur des motos et dans des voitures transportant plusieurs bonbonnes de gaz liquide. Ils ont attaqué un groupe de policiers qui s'apprêtaient à partir en patrouille dans la préfecture d'Aksu (ouest du Xinjiang), a précisé Chine Nouvelle.

Fortes tensions

Situé aux confins occidentaux de la Chine, le Xinjiang est régulièrement secoué par des troubles en raison des fortes tensions entre Han (ethnie majoritaire en Chine) et Ouïghours (musulmans turcophones). Les autorités accusent invariablement de "terrorisme" les militants ouïghours.

Selon le gouvernement chinois, ces violences récurrentes sont le fait d'activistes islamistes et de séparatistes qui luttent pour la création d'un Etat indépendant du Turkestan oriental dans cette région stratégique d'Asie centrale.

Pour les membres de la communauté vivant en exil, en revanche, les violences résultent des restrictions imposées par le pouvoir chinois sur la culture et la langue ouïghoures, ainsi que sur la pratique de l'islam.

Le gouvernement central a imposé des mesures de sécurité dans la province après un attentat à la voiture piégée commis sur la place Tiananmen, en plein centre de Pékin, en octobre. Les trois occupants du véhicule et deux passants avaient été tués.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus