Rio+20 s'achève sur une série de promesses et sous les critiques

Le sommet Rio+20 s'est engagé vendredi à promouvoir une "économie verte" épargnant les ressources de la planète et éradiquant la pauvreté, pendant que les critiques fusent sur son absence d'objectifs contraignants et de financement. Quelque 190 pays doivent signer ce texte, intitulé "Le monde dont nous voulons".Vingt ans après le Sommet de la Terre qui avait imposé l'environnement sur l'agenda mondial, le sommet sur le développement durable, précédé par des mois de discussions et de négociations, doit s'achever vendredi à Rio sur la ratification d'un compromis a minima mis au point par le Brésil, pays hôte. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus