Sarkozy se veut le candidat du "peuple" et pilonne à nouveau le PS

Le président Nicolas Sarkozy s'est attaché à peaufiner une image de candidat du "peuple", protecteur face à la crise et défenseur des valeurs identitaires. Il a dans le même temps poursuivi son matraquage contre son rival socialiste François Hollande.Devant quelque 10'000 sympathisants brandissant des drapeaux tricolores dans une vaste salle d'un parc de Marseille, le candidat de la droite a commencé par dire qu'il était "venu parler de la France". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes