Schumacher skiait à une allure "tout à fait normale"

L'enquête sur l'accident de ski qui a plongé Michael Schumacher dans le coma a montré que les normes de balisage des pistes ont été "respectées" par la station de Méribel, a indiqué le procureur d'Albertville mercredi. De plus, l'ancien champion de Formule 1 skiait à une vitesse "normale".

Les skis utilisés par l'ancien pilote de Formule 1 ne sont "pas la cause de l'accident", a ajouté le commandant du Peloton de gendarmerie de haute-montagne de Bourg-Saint-Maurice, Stéphane Bozon, qui s'exprimait devant la presse. Ces deux questions étaient importantes pour établir d'éventuelles responsabilités.

Selon le procureur Patrick Quincy, Michael Schumacher "a choisi délibérément" d'aller skier dans la zone hors-piste située entre deux pistes balisées. Il évoluait à une "allure tout à fait normale sur ce type de terrain pour un skieur confirmé", a encore indiqué le commandant de gendarmerie. La vitesse à laquelle il skiait "n'est pas un élément particulièrement important pour nous", a ajouté Patrick Quincy.

Par ailleurs, sur le film récupéré dans une caméra fixée sur le casque du pilote lors de l'accident, "on ne le voit pas secourir qui que ce soit", a précisé le magistrat, et il n'y a aucun élément dans la procédure qui puisse en attester. Selon certains médias, Michael Schumacher était sorti de la piste balisée pour porter secours à une amie qui avait chuté.

/ATS


Actualisé le