Séismes: les secouristes à la recherche de survivants

Les secouristes chinois continuaient mardi d'inspecter des bâtiments effondrés ou ensevelis à la recherche de survivants. Des séismes ont frappé lundi la province de Gansu, dans le nord-ouest du pays, faisant au moins 89 morts.

Des soldats creusent des couches de terre et de sable afin d'atteindre des maisons modestes ensevelies par des glissements de terrain, selon des images diffusées par la télévision d'Etat CCTV.

Des victimes grièvement blessées étaient enveloppées dans des couvertures de sûreté et transportées par hélicoptère jusqu'à un hôpital de la capitale provinciale de Lanzhou.

Le Gansu a été touché lundi matin par un séisme de magnitude de 5,9, suivi d'une forte réplique de magnitude 5,6, avec des épicentres situés à seulement 10 km de profondeur selon l'Institut américain de géophysique (USGS).

Selon des estimations préléminaires rapportées par l'agence Chine nouvelle, au moins 5785 maisons se sont effondrées et 73'000 autres habitations étaient sérieusement endommagées, pour beaucoup rendues inhabitables.

Le bilan officiel s'élevait lundi soir à 89 morts et quelque 600 personnes gravement blessées, selon les autorités de la ville de Dingxi, subdivision administrative supervisant les districts les plus touchés par les secousses.

Menace d'orages

Des centaines de répliques de magnitudes diverses ont été enregistrées lundi dans cette région montagneuse. Si le Gansu, en grande partie désertique, est la province la moins peuplée du pays, la région de Dingxi possède une forte concentration de fermes et de villages.

Alors que les prévisions météorologiques pronostiques d'importantes précipitations, de lourds nuages s'accumulaient mardi matin dans le ciel au-dessus des régions frappées par les séismes. Des orages pourraient compliquer la tâche des secouristes et entraîner de nouveaux glissements de terrain.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes