Sept français accusés d'entreprise terroriste

Sept des douze islamistes radicaux arrêtés en France le week-end dernier ont été transférés jeudi au palais de justice de Paris. Ils sont notamment poursuivis pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Âgés entre 19 et 25 ans, certains d'entre eux voulaient aller combattre en Syrie."Une attaque terroriste dans notre pays a pu être évitée", a assuré le procureur de Paris, François Molins. Il n'y a pas eu "d'exemple d'affaire de ce type" en France depuis un attentat dans le métro parisien en 1996, attaque revendiquée par le groupe algérien GIA. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes