Suu Kyi appelle à la réconciliation dans son discours du Nobel

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi s'est engagée samedi à Oslo à poursuivre son combat pour la démocratie dans son discours d'acceptation du prix Nobel de la Paix, plus de vingt ans après avoir été récompensée. La cérémonie était chargée d'émotion.A l'issue d'une année riche en réformes radicales, mises en place par le pouvoir birman, Mme Suu Kyi a promis d'oeuvrer à la réconciliation nationale mais s'est attachée à souligner les problèmes liés aux prisonniers d'opinion et à la poursuite de conflits ethniques dans son pays. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes