Syrie: le Conseil de sécurité reste muet sur l'attentat de Damas

Près de 60 personnes, en majorité des civils, ont été tuées à Damas jeudi dans un attentat suicide à la voiture piégée. Cette attaque, la plus sanglante dans la capitale syrienne, a été dénoncée par le régime comme par l'opposition, ainsi que par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Le Conseil de sécurité est lui resté muet.L'attentat a été suivi par les tirs de deux obus de mortier sur le siège de l'état-major dans le quartier des Omeyyades à Damas, au surlendemain de la chute d'obus près d'un palais présidentiel, pour la première fois depuis le début du conflit il y a près de deux ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes