Syrie: rebelles et Kurdes vers une guerre ouverte dans le nord

En visite à Damas, le président du Parlement iranien Ali Larijani a mis en garde vendredi l'opposition syrienne ainsi que le Qatar et l'Arabie saoudite contre toute action "aventuriste" en Syrie. Rebelles islamistes et combattants kurdes se préparaient de leur côté à une guerre ouverte dans le nord du pays.M. Larijani a rencontré le président syrien Bachar al-Assad, qui s'est à nouveau dit déterminé à vaincre le "terrorisme" auquel il assimile la rébellion, et à résoudre la crise via un "dialogue national", rejeté par l'opposition qui pose son départ comme condition préalable. /SERVICE


Actualisé le