Tempête de neige au Japon, deux morts et 89 blessés

Une tempête de neige, qui balayait samedi une bonne partie du Japon, a fait deux morts et 89 blessés, selon un premier bilan. La ville de Tokyo est au coeur d'une dépression qui s'est abattue sur l'ensemble du pays. Des centaines d'avions sont restés cloués au sol.

Arrivée sur l'île de Kyushu (sud-ouest du Japon) dans la nuit de vendredi à samedi, une dépression neigeuse et pluvieuse a gagné l'essentiel de l'île principale de Honshu samedi, de Hiroshima à la région du Tohoku (nord-est), en passant par la ville historique de Kyoto, les métropoles d'Osaka, Nagoya et Yokohama ainsi que la capitale.

La télévision publique NHK a rapporté qu'au moins 89 personnes avaient été blessées, dont 17 grièvement, dans l'est du pays lors d'incidents liés à la neige. Elle a aussi évoqué un accident de voiture apparemment causé par le verglas, qui a tué deux dames de 88 et 90 ans en route pour leur maison de retraite dans le centre du Japon.

A Tokyo, où la neige était particulièrement abondante, un manteau blanc de huit centimètres recouvrait plusieurs quartiers vers 16h00 (08h00 en Suisse), et l'agence de météorologie prévoyait jusqu'à 20 centimètres d'ici à dimanche matin.

Situation rare

L'agence a émis un bulletin d'alerte contre les fortes chutes de neige sur la capitale, une première depuis 13 ans. Elle a également averti de vents forts et de hautes vagues sur le littoral de l'océan Pacifique, dans l'est du pays.

Quelque 3'400 foyers étaient privés d'électricité à Tokyo et aux alentours, a indiqué la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco).

Devant les magasins, les restaurants et certains immeubles résidentiels de Tokyo, des employés balayaient et frottaient le sol frénétiquement pour éviter que le vent froid ne transforme les trottoirs en patinoire. En pleine saison des examens d'entrée à l'université, des facultés de la capitale ont dû reporter des concours.

Les compagnies aériennes japonaises ont dû annuler au moins 615 vols, selon la télévision NHK. Les transports terrestres ont aussi été touchés.

/ATS


Actualisé le