Trois civils tués par des tirs d'artillerie à Donetsk

Trois civils ont été tués et quatre autres ont été blessés la nuit dernière dans des tirs d'artillerie à Donetsk, fief des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine. Ces nouveaux tirs illustrent la fragilité du cessez-le-feu instauré il y a plus d'un mois, a annoncé la mairie mercredi.

Des tirs sur des zones d'habitation se sont produits entre 19h30 locales (20h30 en Suisse) et 02h20 et les obus ont complètement détruit deux maisons, selon la même source. Un journaliste de l'AFP sur place a constaté une série de bombardements intenses vers minuit mardi, provenant de l'aéroport, théâtre de combats entre l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses.

Dans la région séparatiste voisine de Lougansk, le gouverneur désigné par Kiev, Guennadi Moskal, a fait état de tirs intenses de mortiers sur la ville de Popasna à 80 kilomètres à l'ouest de Lougansk.

Il était impossible dans l'immédiat d'établir les conséquences de ces bombardements, la communication avec la localité étant interrompue, selon la même source.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus