Tunisie: chef de l'opposition assassiné - colère dans la rue

Un chef de l'opposition tunisienne, Chokri Belaïd, a été tué par balles mercredi devant son domicile à Tunis. L'assassinat, le premier depuis la révolution de 2011, a provoqué manifestations de colère et attaques contre des locaux du parti islamiste au pouvoir Ennahda.Le premier ministre Hamadi Jebali s'est adressé à la nation dans la soirée pour annoncer qu'il formera un "gouvernement de compétences nationales sans appartenance politique". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes