Tunisie: foule d'opposants dans la rue contre le gouvernement

Des dizaines de milliers de Tunisiens ont manifesté dans la nuit de mardi à mercredi en banlieue de Tunis. Ils demandaient le départ du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda qui sont empêtrés dans une profonde crise déclenchée par l'assassinat d'un opposant fin juillet.

Les manifestants, qui étaient au moins 40'000 vers 22h30 (23h30 en Suisse) selon un responsable policier, scandaient "le peuple veut la chute du régime" ou encore "le gouvernement va tomber aujourd'hui". Des représentants de l'opposition ont évoqué dans les médias des chiffres allant de 100 à 200'000 personnes.

L'hétéroclite coalition d'opposition, de l'extrême gauche au centre-droit soutenu par le puissant syndicat UGTT, organise chaque nuit des rassemblements contre le pouvoir depuis l'assassinat du député Mohamed Brahmi le 25 juillet, attribué à la mouvance salafiste. Cette manifestation est de loin la plus importante depuis le début de la contestation.

Accusation

Les détracteurs d'Ennahda, le parti islamiste au pouvoir accusé d'être responsable de l'essor des jihadistes, réclament en choeur un gouvernement de salut national. Une partie d'entre eux veut aussi la dissolution de la constituante dont les travaux sont paralysés depuis des mois.

Les islamistes ont rejeté ces revendications, proposant en retour d'élargir la coalition gouvernementale et des élections en décembre.

"Dans les régimes démocratiques, les manifestations ne changent pas les gouvernements", a estimé le chef d'Ennahda, Rached Ghannouchi, dans le journal "La Presse".

Travaux de la constituante gelés

Tentant d'arracher l'ouverture de négociations, le président de l'ANC Moustapha Ben Jaafar a annoncé à la télévision geler les travaux de cet organe qui ne parvient pas à achever la constitution 21 mois après son élection et deux ans et demi après la révolution.

Ni le gouvernement, ni la présidence n'avaient réagi dans la soirée, alors que l'opposition évoquait une initiative positive mais insuffisante.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus