Ukraine: un retrait russe, un premier tout petit pas (Washington)

Le département d'Etat américain a estimé mercredi qu'un retrait partiel des troupes russes du territoire ukrainien, s'il était avéré, représenterait un "bon premier tout petit pas". Selon le président ukrainien Petro Porochenko, la majeure partie des troupes russes ont quitté l'Ukraine.

"Nous ne pouvons vérifier cela de manière indépendante", a commenté devant la presse Marie Harf, porte-parole adjointe du département d'Etat. "Si nous pouvons au bout du compte vérifier ces affirmations concernant un retrait des troupes russes, il resterait toujours des troupes russes sur place", a-t-elle relevé.

"Evidemment, toute avancée vers une désescalade serait positive, mais il reste encore beaucoup de travail à effectuer", a poursuivi la porte-parole. "Si c'était vrai, ce serait loin d'être suffisant, ce serait un bon premier tout petit pas".

Elle a par ailleurs souligné que le cessez-le-feu "continue en gros à tenir, même s'il y a eu quelques violations pendant la nuit".

Chemin "encore long"

La secrétaire d'Etat adjointe aux Affaires européennes Victoria Nuland a insisté de son côté sur le fait que "toutes les forces étrangères doivent être retirées (du sol ukrainien), tous les équipements étrangers doivent être retirés, la frontière doit être sécurisée, et la décentralisation et l'amnistie promises doivent être entérinées".

Intervenant devant le groupe de réflexion German Marshall Fund à Washington, elle a estimé que malgré le cessez-le-feu, "le chemin est encore long".

Elle a également "rejeté totalement" les propos du président russe Vladimir Poutine qui a accusé les Occidentaux d'utiliser la crise en Ukraine pour "réanimer" l'OTAN.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus