Ukraine: vers la plus grande contestation depuis 2004

Les opposants ukrainiens partisans de l'intégration européenne espèrent mobiliser dimanche jusqu'à un million de personnes pour protester contre la volte-face du pouvoir sur un accord avec l'Union européenne au profit de la Russie. Le rassemblement est prévu en fin de matinée sur la place de l'Indépendance, haut lieu de la Révolution orange de 2004.

"Nous devons être plus d'un million et nous allons forcer le président (Viktor) Ianoukovitch à remplir nos conditions", a lancé samedi soir le boxeur Vitali Klitschko, l'un des leaders de l'opposition. "Notre avenir dépend de chacun de vous", a-t-il ajouté.

Entre 200'000 et 500'000 personnes selon les sources - s'étaient rassemblées le 1er décembre sur la place de l'Indépendance, après une dispersion violente la veille. Une manifestation au même endroit avait fait des dizaines de blessés, dont de nombreux étudiants. Les protestataires, qui occupent l'endroit depuis maintenant une semaine, y ont hérissé des barricades.

La tension est montée d'un cran après la visite vendredi du président Viktor Ianoukovitch en Russie, où il a discuté avec son homologue Vladimir Poutine du "partenariat stratégique". L'opposition a affirmé samedi que l'adhésion de l'Ukraine à l'Union douanière menée par Moscou avait été décidée lors de cette rencontre et accusé le président de vouloir "vendre l'Ukraine" à la Russie.

"Le projet d'un accord sur le partenariat stratégique est prêt, il a été paraphé, mais Ianoukovitch n'a pas osé le signer", a déclaré l'un des dirigeants de l'opposition, Arseni Iatseniouk, précisant qu'une rencontre est prévue mi-décembre pour signer le document. "La manifestation de dimanche peut se terminer de façon tragique s'il (Ianoukovitch) a vendu l'Ukraine", a ajouté cet allié de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko.

/ATS


Actualisé le