Un ex-maire de Detroit condamné à 28 ans de prison pour corruption

L'ancien maire de Detroit Kwame Kilpatrick a été condamné jeudi à 28 ans de prison pour corruption. Il s'agit de l'une des plus longues peines jamais infligées à un homme politique américain de premier plan.

Agé aujourd'hui de 43 ans, Kwame Kilpatrick était une étoile montante du Parti démocrate lorsqu'il fut élu en 2001 à la mairie de Detroit, ville à la tête de laquelle il est resté jusqu'en 2008. Il avait dû démissionner cette année-là à la suite de critiques pour népotisme et gestion dispendieuse.

La juge de district Nancy Edmunds a suivi le réquisitoire des procureurs en condamnant l'ancien maire à 28 ans de réclusion. Les procureurs l'avaient reconnu coupable en mars dernier de plusieurs faits de corruption alors qu'il était en fonction.

Selon eux, il s'agissait d'extorquer des fonds aux entreprises qui voulaient remporter des appels d'offres ou conserver des contrats en cours pendant les années où il avait été maire.

Au total, 18 responsables municipaux et 16 autres personnes ayant fait des affaires avec la ville de Detroit ont été reconnues coupables de corruption.

La ville de Detroit, berceau de l'industrie automobile américaine, s'est déclarée en faillite en juillet dernier - la plus importante banqueroute d'une ville dans l'histoire des Etats-Unis, avec une dette estimée à 18,5 milliards de dollars.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus