Un ex-ministre de Morsi condamné à 10 ans de prison

L'ex-ministre de l'Information de Mohamed Morsi a été condamné jeudi par contumace à 10 ans de prison, selon un responsable du tribunal. Il a été reconnu coupable d'avoir fourni du matériel de la télévision publique à une chaîne privée couvrant les manifestations de soutien au président égyptien destitué.

Salah Abdel Maqsoud et un responsable de la télévision publique, en détention, ont été condamnés à 10 ans de prison par un tribunal du Caire pour avoir bénéficié illégalement de fonds publics et fourni du matériel à une chaîne privée.

Le tribunal a également condamné les deux hommes à payer ensemble une amende de 3,5 millions de livres égyptiennes (environ 470'000 francs) et à rembourser à l'Etat une somme équivalente, selon le responsable.

Des médias égyptiens ont affirmé que la chaîne privée concernée était la télévision qatarie Al-Jazeera, accusée par les nouvelles autorités égyptiennes d'une grande partialité en faveur de la confrérie des Frères musulmans, dont est issu Mohamed Morsi.

Sanglante répression

Depuis que M. Morsi a été destitué par l'armée, ses partisans sont la cible d'une sanglante répression qui a fait plus de 1400 morts, pour la plupart des manifestants islamistes.

Plus de 15'000 personnes ont été emprisonnées, tandis que des centaines d'autres ont été condamnées à mort dans des procès de masse expédiés en quelques minutes.

M. Morsi et la quasi-totalité des dirigeants des Frères musulmans sont actuellement derrière les barreaux et encourent la peine de mort dans plusieurs procès.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes