Un général américain destitué après des beuveries en Russie

Des beuveries en Russie ont coûté son poste au général américain Michael Carey, indique le rapport d'enquête rendu public vendredi. L'homme dirigeait la division chargée des missiles nucléaires intercontinentaux. Sa destitution avait annoncée sans guère de précision il y a deux mois.

Lors d'un voyage en Russie en juillet, le haut gradé a non seulement bu plus que de raison. Il a également insulté ses hôtes et fréquenté des femmes qualifiées de "suspectes", explique ce rapport de l'inspection générale de l'armée de l'Air publié à Washington.

L'US Air Force avait annoncé le 11 octobre la destitution du général pour "conduite personnelle inappropriée". Un responsable de la Défense avait juste indiqué que son comportement était "lié à l'alcool".

Le général deux étoiles s'est montré ivre durant la majeure partie de son déplacement de quatre jours, dont trois en Russie, conduisant une employée du Pentagone à porter plainte. Michael Carey a "agi d'une manière qui a dépassé les limites des normes acceptables de bonne conduite" lors de son voyage, qui comprenait un exercice de sécurité nucléaire et des rencontres avec des responsables russes, ont estimé les enquêteurs.

Le général a commencé à boire lors d'une escale à Zurich, puis a continué à Moscou. Il est arrivé tard à sa voiture pour ses rendez-vous avec les représentants russes, il a interrompu des visites touristiques, marmonné ses discours, et rejoint son hôtel au petit matin.

Escale à Zurich

A Zurich, le général, visiblement sous l'emprise de l'alcool, s'est écrié en public qu'il "sauvait chaque jour le monde de la guerre", selon les enquêteurs.

Avec d'autres membres de sa délégation, il a aussi bu à Moscou en compagnie de deux femmes étrangères durant deux nuits de suite, et dansé avec l'une d'entre elles. Le général a ensuite dit aux enquêteurs que les deux femmes semblaient "suspectes" et que "cela semblait bizarre" qu'elles se montrent toujours à l'hôtel où résidait sa délégation.

Missiles balistiques

En tant que commandant de la 20e Air Force, M. Carey était responsable de 450 missiles balistiques nucléaires et de 9600 soldats. M. Carey a été, depuis, affecté comme assistant particulier du commandant de l'Air Force Space Command et ne supervise plus ces missiles.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes