Tango géant à Rome pour l'anniversaire du pape

Des centaines de passionnés de tango ont dansé mercredi place Saint-Pierre à Rome au son du bandonéon. Ils ont répondu à l'invitation lancée sur les réseaux sociaux à fêter les 78 ans du pape argentin.

Venus de toute l'Italie, et même pour certains de plus loin, ils se sont levés aux aurores pour être aux premières loges lors de l'audience générale de 10H00.

A l'arrivée du pape François sur la place, ils ont agité un foulard blanc tandis que d'autres parmi les 13'000 fidèles présents - un petit score pour les audiences papales - lui ont offert un gâteau ou lui ont tendu du maté, la boisson traditionnelle argentine.

Sous un somptueux soleil d'hiver, la petite foule des fidèles a sagement écouté la catéchèse du pape sur la famille et sa condamnation des actes terroristes de ces derniers jours au Pakistan, au Yémen et en Australie.

Vieux tangos populaires

Mais vers midi, lorsque sonne d'ordinaire l'heure de la dispersion après le départ du pape, de nombreux couples, avec ou sans foulard blanc, ont commencé à danser sur la place à l'extérieur de la colonnade.

Sur des airs de vieux tangos populaires diffusés par la sono des organisateurs, les couples surtout âgés évoluaient sur la place dans une ambiance joyeuse.

"C'est plus fort que moi, j'adore ça"

"Bon anniversaire, pape François ! Elargissez le cercle", s'est exclamée Cristina Carmorani, professeure de danse de Conventello, près de Ravenne, qui a lancé l'initiative "Un tango pour François" sur Facebook.

Elle avait assuré avoir reçu plus de 3200 inscriptions pour offrir symboliquement au pape cette danse sensuelle née dans les bas-fonds de Buenos Aires.

Quand il n'était encore que cardinal de Buenos Aires, il y a quelques années, Jorge Bergoglio avait avoué dans une interview sa passion pour les grands musiciens de tango: "C'est plus fort que moi, j'adore ça". Selon sa soeur cadette, il était même bon danseur dans sa jeunesse.

L'année dernière, pour le premier anniversaire à Rome du nouveau pontife argentin, Radio Vatican lui avait déjà fait honneur en diffusant sur les ondes ses airs de tango préférés, dont "Por una cabeza" de Carlos Gardel.

/ATS


Actualisé le