Une fusée non habitée explose peu après son lancement vers l'ISS

La fusée Antares de la société américaine Orbital Sciences transportant la capsule non habitée Cygnus, destinée à ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), a explosé quelques secondes après son lancement. La capsule devait livrer 2,2 tonnes de vivres et d'expériences scientifiques.

"Il n'y a eu aucun blessé et aucun membre du personnel de la base ne manque à l'appel", a indiqué la Nasa sur son site internet. "L'explosion s'est produite peu après le lancement", avait expliqué un peu plus tôt un commentateur de la télévision de la Nasa. Celle-ci retransmettait en direct les images du tir depuis le centre spatial de Wallops, sur la côte de Virginie (est des Etats-Unis).

La fusée de 14 étages a décollé du pas de tir de Wallops Flight Facility à 18h22 (23h22 heure suisse) et a explosé six secondes plus tard. Il s'agit du premier accident depuis que la Nasa a commencé à recourir au secteur privé pour ravitailler l'ISS.

Sur la retransmission, on voit la fusée s'enflammer quelques secondes après son décollage et retomber sur son pas de tir dans une très forte explosion qui projette une boule de feu et des débris dans le ciel. "Nous avons perdu le lanceur Orb3", avait ajouté le commentateur. Il avait évoqué d"'importants dégâts matériels".

Des responsables ont indiqué que la fusée et son contenu valaient plus de 200 millions de dollars.

Dans un bref communiqué sur son site internet, la Nasa indique "qu'un dysfonctionnement s'est produit peu après le décollage" et promet de fournir davantage d'informations dès que possible.

Causes inconnues

Par ailleurs, le directeur général d'Orbital Sciences, Frank Culbertson, a estimé "qu'il était beaucoup trop tôt pour connaître tous les détails" de l'accident. Il a ajouté plus tard, lors d'une conférence de presse téléphonique, que l'équipe d'enquêteurs d'Orbital serait à pied d'oeuvre sur le site dès le lever du jour pour récupérer les débris et analyser les données télémétriques transmises par le lanceur.

Le compte à rebours s'était déroulé sans aucun problème, avec des conditions météorologiques quasi idéales. Il s'agissait du premier lancement de nuit pour la fusée Antares, selon Orbital, et de la troisième mission d'approvisionnement de Cygnus vers l'ISS.

Orbital Sciences a conclu un contrat de ravitaillement de l'ISS de 1,9 milliard de dollars avec la Nasa aux termes duquel la société doit effectuer une douzaine de missions. La Nasa a aussi signé un contrat de 1,6 milliard de dollars avec SpaceX pour faire au total 12 missions de fret vers l'ISS.

/ATS


Actualisé le