Une mosquée où se réfugiaient des civils bombardée par le régime

L'aviation syrienne a bombardé dimanche pour la première fois en 21 mois de conflit le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas. Le régime franchit ainsi une nouvelle étape dans sa guerre pour chasser les rebelles de la capitale.Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée à Londres, au moins huit civils ont été tués dans ce raid, alors que des militants de l'opposition ont évoqué un bilan d'au moins 25 morts. D'après des habitants, le bombardement visait une mosquée où quelque 600 déplacés avaient trouvé refuge. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus