Une quinzaine de morts dans l'attentat contre une mosquée chiite

Un kamikaze s'est fait exploser samedi soir devant une mosquée chiite au nord de Bagdad. Le dernier bilan fait état de quinze personnes tuées et d'une trentaine de blessés, selon des chiffres fournis par un responsable du ministère irakien de l'Intérieur et des sources médicales. D'autres villes du pays ont également été la cible d'attentats.

L'attentat s'est produit devant la mosquée al-Rahmane à Taji, une localité majoritairement sunnite au nord de la capitale. Un précédent bilan faisait état de quatre morts et de vingt blessés.

D'autres attaques ont eu lieu dans la journée en Irak. A Mossoul, la grande ville du nord, un kamikaze a fait exploser une voiture remplie d'explosifs près d'une patrouille de police. Quatre personnes, dont un policier, ont péri, selon des responsables médicaux et la police.

Dans la ville ethniquement mixte de Touz Khourmatou, située dans une zone que se disputent le gouvernement de Bagdad et le Kurdistan irakien, des hommes armés ont ouvert le feu sur une patrouille de police, tuant trois policiers et en blessant un quatrième.

Et dans la ville majoritairement sunnite de Tikrit, d'autres insurgés ont tiré sur des ouvriers attendant près d'un silo à grain, en tuant deux et en blessant quatre, ont indiqué des responsables.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes