Une statue géante de Mandela dévoilée au siège de la présidence

Une statue de Nelson Mandela, les bras ouverts en signe de réconciliation, a été dévoilée lundi au siège de la présidence sud-africaine à Pretoria, au lendemain des funérailles du héros de la lutte anti-apartheid. L'oeuvre a été présentée comme la plus grande statue au monde de Nelson Mandela.

Neuf mètres de haut, 4,5 tonnes de bronze: la sculpture créée par les Sud-Africains Andre Prinsloo et Ruhan Janse van Vuuren, a coûté 8 millions de rands (environ 689'000 francs) et est présentée comme la plus grande statue au monde de Nelson Mandela.

Souriant, en costume, les bras largement ouverts, le premier président noir d'Afrique du Sud semble saluer la foule. Le chef de l'Etat Jacob Zuma présent à la cérémonie a souligné que les autres statues de Nelson Mandela le présentent plutôt le poing levé.

Cette fois, le mouvement des bras "est le symbole de l'Afrique du Sud démocratique. Il embrasse la nation toute entière et nous invite à nous unir, nous, la Nation arc-en-ciel", a-t-il également ajouté dans une brève allocution.

"Jour de la réconciliation"

L'oeuvre remplace une autre statue, celle de Barry Hertzog, fondateur du Parti national qui avait institué l'apartheid.

Sa présentation était prévue de longue date et coïncide avec le centième anniversaire de l'Union Buildings, le siège de la présidence, mais surtout avec le 16 décembre, "jour de la réconciliation", férié en Afrique du Sud.

Des dignitaires, dont l'ex-président Thabo Mbeki et l'aîné des petits-fils de Nelson Mandela, Mandla, et des centaines de personnes étaient présents pour l'occasion.

/ATS


Actualisé le