Une vétérinaire néo-zélandaise réussit une transfusion atypique

La mésentente traditionnelle entre chiens et chats a été mise entre parenthèses en Nouvelle-Zélande. La presse locale rapporte mercredi qu'un félin a été sauvé grâce à une transfusion de sang prélevé sur un chien: un cas rare de transfusion entre espèces.

Rory, chat au poil roux, avait avalé de la mort au rat et a été amené par sa propriétaire, Kim Edwards, aux urgences vétérinaires de la petite ville de Tauranga (île du nord), racontent des journaux néo-zélandais.

L'état de santé du chat se détériorait rapidement et nécessitait une transfusion en toute urgence, mais la vétérinaire, Kate Heller, ne disposait pas de suffisamment de temps pour envoyer un échantillon au laboratoire pour tester le groupe sanguin du malade.

Elle a donc décidé d'utiliser du sang de chien, prélevé sur l'animal d'une voisine, un labrador. "Les gens vont penser que la procédure est vraiment limite, et elle l'est... Mais ça a marché et nous avons sauvé sa vie", a déclaré la vétérinaire au "New Zealand Herald".

"Les vétos ont fait vraiment tout ce qui était possible, et même au-delà... C'est incroyable que ça ait marché", s'est réjouie la propriétaire du félin. Quelques jours après les faits, "Rory a complètement récupéré. Et nous n'avons pas un chat qui aboie ou qui va chercher le journal".

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus