Vaste programme d'aide alimentaire pour les pauvres en Inde

Le gouvernement indien a approuvé mercredi soir un vaste programme d'aide alimentaire pour les plus défavorisés de ce pays émergent. Longtemps reportée, cette mesure est annoncée à un an d'élections générales par un pouvoir qui tente de redorer son blason.

Le programme devrait être le plus vaste au monde, avec une aide alimentaire destinée à près de 70% de la population, soit plus de 800 millions d'habitants. La loi garantit un approvisionnement mensuel compris entre 3 et 7 kg de céréales par personne, en fonction des niveaux de revenus de chacun.

"Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le décret sur la sécurité alimentaire", a annoncé le ministre de l'Alimentation, K.V. Thomas. Il a précisé que le texte allait ensuite être envoyé au président de l'Union indienne pour être validé.

Le président Pranab Mukherjee devrait promulguer un décret sur la "loi sur la sécurité alimentaire nationale", ce qui signifie qu'il entrera immédiatement en vigueur.

Cette mesure va augmenter la facture annuelle des subventions à près de 20 milliards de dollars, selon des responsables du gouvernement. Elle est au coeur de la stratégie électorale du parti du Congrès, à la tête de la coalition gouvernementale.

Contexte délicat

L'Inde est appelée aux urnes au premier semestre 2014. Le gouvernement du Premier ministre Manmohan Singh est en position délicate: une série de scandales de corruption a éclaboussé son administration et la croissance économique connaît un fort ralentissement.

Cette loi aurait dû être approuvée au parlement en février, mais elle n'a jamais été examinée en raison des protestations de l'opposition liées aux affaires de corruption.

Les partis d'opposition ont attaqué le gouvernement pour avoir imposé ce programme par décret. Ils estiment qu'il n'y a pas eu suffisamment de discussions concernant l'impact sur les prix et sur les paysans, qui vont devoir produire plus.

/SERVICE


Actualisé le