7,5 ans de prison pour menaces de mort et alerte à la bombe

Un Lituanien de 32 ans a écopé de sept ans et demi de prison pour menaces de mort et alertes à la bombe devant le Tribunal de district de Zurich. Il était allé jusqu'à déposer une fausse bombe sur les rails d'un RER zurichois.

Les juges ont reconnu le prévenu coupable de chantage et de dérangement d'installations d'intérêt public. Le procureur avait demandé une peine de neuf ans de détention. La défense demandait l'acquittement.

Au printemps 2012, le Lituanien a menacé un industriel alémanique de tuer un membre de sa famille s'il ne lui versait pas 50 millions de francs. Quelques semaines plus tard, c'est aux autorités de la ville de Zurich que l'homme s'en est pris.

Il a exigé de recevoir 20 millions de francs, sans quoi il ferait exploser des bombes à l'aéroport, à la gare principale et dans des écoles. L'homme a même déposé une fausse bombe sur les rails d'une ligne de RER zurichois. Une importante opération de police avait été déclenchée, provoquant de nombreux retards.

"Menteur pathologique"

L'homme transmettait ses exigences par lettres ou e-mails. C'est par ce biais que les enquêteurs ont pu remonter jusqu'à lui et l'arrêter.

Il a dans un premier temps reconnu les faits, mais est par la suite revenu sur ses aveux. Depuis, il n'a cessé de nier les accusations et de clamer son innocence.

L'expertise psychiatrique le qualifie de "menteur pathologique avec tendances manipulatrices". Selon l'analyse, il peut être considéré comme entièrement responsable de ses actes.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus