A chaque patient une thérapie parfaitement adaptée

Tout changement dans le fonctionnement d'un gène peut influencer la survenue d'une maladie. La médecine personnalisée souhaite par conséquent utiliser le séquençage du génome pour établir des diagnostics et des thérapies ciblées. L'Université et l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont créé un centre de compétences dans ce domaine en avril.

L'analyse ADN ne dure que quelques jours et coûte moins de 500 francs, indique l'Université de Zurich dans son journal "UZH News". Un outil précieux pour les médecins et biologistes, car il permet de comprendre par exemple les caractéristiques génétiques d'un cancer.

Il permettrait d'établir pour chaque patient quelle thérapie est la plus adaptée, augmentant ainsi ses chances de guérison. Une méthode qui pourrait déjà être utilisée aujourd'hui pour les cancers des poumons, écrit la Haute école.

Nouvelle génération de cliniciens

Afin de tirer profit de ces données ADN, la médecine doit se doter d'un système d'information particulier, ainsi que de nouvelles méthodes tirées de la bio-informatique et des statistiques, explique Niko Beerenwinkel, professeur de bio-informatique ("Computational Biology") à l'EPFZ.

Il codirige le centre de compétences pour la médecine personnalisée. Il projette d'y former des doctorants, ainsi que des étudiants en Bachelor et Master. "Nous avons besoin d'une nouvelle génération de cliniciens qui sachent manipuler des données biomédicales", résume Niko Beerenwinkel.

/ATS


Actualisé le