Abus d'enfants par des ados: cas récent dans le canton de Fribourg

Les cas d'agressions sexuelles entre jeunes sont assez courants, mais ceux avec une forte différence d'âge - comme récemment en Thurgovie - sont plus rares. Il y en a un à deux par an dans le canton de Fribourg, selon le juge pour enfants Michel Lachat. Le dernier en date remonte à début juillet.

Un Fribourgeois de 14 ans s'en est pris à son voisin âgé de 4 ans. Les faits qui lui sont reprochés: acte sexuel avec un enfant, acte sexuel commis sur une personne incapable de discernement et de résistance, et contrainte sexuelle.

Le jeune a été entendu par la juge de permanence qui a ouvert une enquête. "Je l'auditionnerai de nouveau vers la fin des vacances scolaires", indique Michel Lachat dans une interview parue mardi dans "Le Matin". L'adolescent "a reconnu les faits et paraît avoir pris conscience de leur gravité".

Pas d'enfermement

Il ne risque pas de peine privative de liberté car il n'a pas encore 15 ans, explique le juge. "L'objectif de la justice est de comprendre pourquoi le jeune en est arrivé à de telles déviances, de lui faire prendre conscience du mal qu'il a fait et de le soigner pour qu'il ne récidive pas", précise-t-il.

Trois types de mesures existent pour ce genre de situation: une surveillance par un assistant social, une version renforcée de la surveillance consistant en une "assistance personnelle", ou encore un placement dans une famille d'accueil ou une institution.

En Thurgovie, le juge pour mineurs a confirmé la semaine dernière avoir ouvert une enquête contre deux adolescents de 13 ans soupçonnés d'abus sur une fillette de 5 ans.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes