Accident de Sierre: des familles veulent des compléments d'enquête

Après avoir pris connaissance des résultats de l'ensemble de l'enquête sur l'accident du car belge qui a eu lieu le 13 mars 2012 à Sierre (VS), certaines familles de victimes ont demandé des compléments d'enquête. Le procureur examinera les demandes et décidera s'il les accepte ou non.

Les familles avaient jusqu'au 20 septembre pour demander des compléments d'enquête et une prolongation a été accordée jusqu'à la mi-octobre à celles qui se sont annoncées. "Pour l'heure, je n'ai reçu qu'un tout petit nombre de requêtes", a indiqué à l'ats sans plus de précision Olivier Elsig.

Le procureur valaisan ne donne aucune indication sur la nature même de ces requêtes. Il ne se prononce pas non plus sur les informations parues récemment dans la presse belge selon laquelle certains parents souhaiteraient tester le comportement d'un bus avec chauffeur roulant sur la bordure du tunnel autoroutier dans lequel s'est déroulé le drame.

Recours possible

Le ministère public valaisan se prononcera le plus rapidement possible sur les requêtes reçues. En cas de rejet, les familles auront encore la possibilité de recourir, mais seulement dans le cadre de la décision finale et auprès du Tribunal cantonal.

Pour l'heure, difficile de dire quand tombera cette décision finale. Cela dépendra du traitement des compléments d'enquête demandés, a précisé Olivier Elsig.

Classement envisagé

En mai dernier, le procureur valaisan a informé les familles belges des conclusions de son enquête. L'inattention du chauffeur ou un malaise, ou les deux sont à l'origine de l'accident. Le chauffeur étant décédé dans le drame, un classement de la procédure est envisagé.

Le 13 mars 2012, le car transportait deux classes en provenance des villes flamandes de Lommel et d'Heverlee. Il a percuté une paroi d'un tunnel autoroutier à Sierre, faisant 28 morts, dont 22 enfants.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes